L’acupuncture et l’auriculothérapie contre les bouffées de chaleur

L’acupuncture et l’auriculothérapie contre les bouffées de chaleur

L’auriculothérapie, ou acupuncture auriculaire, ou auriculothérapie = acupuncture des oreilles, est une pratique de la médecine non conventionnelle, mise au point dans les années 1950 par un français, le Dr Paul Nogier (1908-1996). Elle repose sur l’hypothèse qu’il existe une correspondance entre l’oreille externe et les différents organes du corps. En piquant le pavillon de l’oreille avec des aiguilles stériles, on arrive à soigner les organes malades. Cela demande de la précision (stylet ou stimulation électronique) car les zones des oreilles sont toutes petites.

L’acupuncture a un impact bénéfique sur les hormones

L’acupuncture en général peut être très bénéfique à la ménopause. Voyons déjà son impact sur l’équilibre hormonal, tellement déréglé à la ménopause.

Premièrement, l’acupuncture libère des endorphines. Ce sont des neuromédiateurs qui procurent une sensation de bien-être. C’est important car à la ménopause, beaucoup de femmes sont stressées et souffrent des angoisses, voire de la dépression.

Deuxièmement, l’acupuncture augmente la sécrétion nocturne de la mélatonine, l’hormone du sommeil. Cette hormone est essentielle pour passer des nuits paisibles et reposantes. Or un des symptômes les plus courants et les plus pénibles de la ménopause est l’insomnie. 

Cecile, membre du groupe privé Facebook de Marre de la Ménopause témoigne : “L’acupuncture m’aide beaucoup pour l’humeur et les douleurs”.

Masser deux points d’acupuncture pour atténuer les bouffées de chaleur 

Les bouffées de chaleur sont dues à la montée de énergie yang dans le haut du corps. Pour les atténuer, il faut masser, régulièrement, deux points d’acupuncture. C’est un soin naturel très simple, sans médicament, ni traitement hormonal, et sans effet secondaire, uniquement en massant deux points du corps.

Pourquoi ces points précisément ? Parce qu’en exerçant des pressions circulaires fortes sur ces deux points, pendant une minute, et plusieurs fois par jour, on régule la montée de l’énergie yang.

Le premier point est situé sur la face interne de la jambe, à quatre doigts au-dessus de la pointe de la cheville. Il faut masser ce point sur chaque jambe. Le deuxième point se trouve en haut de la nuque, dans une dépression de part et d’autre des deux colonnes musculaires qui remontent vers la base du crâne. Il y a un point de chaque côté de la tête et il faut masser les deux, en même temps ou l’un après l’autre. 
 

De l’acupuncture à l’aurioculothérapie

L’acupuncture a une bonne réputation en France. Jusque dans les années 1960, elle était utilisée en Chine qu’en cas de maladies des yeux, de la gorge et des maladies accompagnées de fièvre.
 
Les premiers écrits en langue chinoise sur l’auriculothérapie voient le jour grâce aux travaux du Dr Paul Nogier. En 1956, à une conférence, il démontre que la plupart des zones corporelles possèdent une correspondance précise sur l’oreille. Leur piqûre, à l’aide d’une aiguille courte et d’un millimètre d’épaisseur, provoquerait « une vive douleur en même temps qu’une sédation ou une guérison de la maladie de l’organe correspondant ».
 
 
Dr Paul Nogier et ses élèves développent cette idée dans plusieurs pays. Elle progresse aussi en Chine.

Que peut soigner l’auriculothérapie à la ménopause ? 

L’auriculothérapie peut traiter toutes les douleurs : sciatique, céphalées, lombalgie, névralgie, douleurs dentaires, douleurs de zona… L’effet est meilleur si la douleur est installée depuis peu de temps. Si on ne prend pas de médicaments car ils inhibent nos capacités à y répondre. Dans le cas d’un traitement est lourd, il faudrait envisager en parallèle un sevrage médicamenteux.
 
L’auriculothérapie soigne aussi des symptômes de la ménopause comme les sueures nocturnes et les bouffées de chaleur dues au dérèglement hormonal.
L’auriculothérapie demande de la précision – stylet ou stimulation électronique – car les zones des oreilles sont toutes petites. 

Combien de séances de l’auriculothérapie sont nécessaires ?

L’auriculothérapie est enseignée à la Faculté de médecine dans le cadre d’un Diplôme inter-universitaire (DIU) qui dure deux ans. Près de 300 médecins en France ont suivi ce cursus.
 
Pour avoir des séances en auriculothérapie, il faut faire appel à un médecin qui a été formé.
 
Il est conseillé d’avoir une séance par mois, pendant trois mois. Faire le point. Si les symptômes ont disparu, on arrête les séances. Dans le cas contraire, on poursuit par une quatrième séance. Pendant ce temps, pas de médicaments sauf de l’homéopathie ou de magnésium.

Quel est le prix d’une séance d’auriculothérapie ?

Le prix des séances varie en fonction du médecin pratiquant. Il peut monter jusqu’à 130 euros.

L’aurioculothérapie fait partie des moyens les plus efficaces pour diminuer, voire faire disparaître les bouffées de chaleur. Avec le yoga des hormones ou encore la sauge sclarée.

Laisser un commentaire

Fermer le menu