Le top 5 des changements physiques à la ménopause

Le top 5 des changements physiques à la ménopause

Ménopause rime avec avancement en âge et son cortège de changements physiques. Beaucoup de femmes le disent : « Tellement de choses ont changé et tout me gêne : la peau plus molle, les bras plus flasques, les yeux qui se creusent, les fesses qui grossissent ou rapetissent (oui, oui), les cheveux secs, l’ovale du visage, les poils sous le menton… Il n’y a pas grand chose que j’aime. Je me trouve vieille et moche… »

C’est triste d’entendre ce constat, ô combien souvent !, et de ressentir le désamour de soi et l’impuissance qu’éprouvent la plupart des femmes face à ces changements. D’autant plus qu’il y a un sacré décalage entre la façon dont on se sent dans la tête – nous sommes bien jeunes encore à 50-60 ans ! –  et ce nouvel aspect physique.

Changements physiques à la ménopause : tu es belle quand même

Mes filles me disent « Tu es belle maman, et… pas grosse du tout ! ».  

Normal, ce sont mes filles. Mais je le constate bien quand même : mon corps et ma silhouette ne sont plus les mêmes.  

N’empêche ! Même si ton corps se modifie et que tu prends du poids, un peu, beaucoup, à la folie… même ronde, tu es belle ! Mets donc en valeur tes atouts : poitrine, jambes, visage, yeux, cheveux… Habille-toi chic, branché et moderne. Porte des accessoires : un joli collier, un foulard, des talons.  Des cheveux et des ongles toujours impeccables, maquillage, parfum subtil, sourire.  

Tu peux même te percer un deuxième trou d’oreilles ou te faire un tatouage, pourquoi pas, après tout ?

En prenant soin de toi, tu te fais plaisir à toi et ça se voit. Rend-toi rayonnante.

Même si tu ne travailles pas. Même si c’est pour aller au marché, pour descendre la poubelle, pour faire du jogging. Même si tu as mal quelque part.

Changements physiques à la ménopause : l’art de s’accepter et de s’aimer

Mais avant de passer à “prendre soin de soi en toutes circonstances”, il y a l’art subtil de l’acceptation et de l’amour de soi. D’abord, il faut que tu t’acceptes, sans réserve, intégralement et avec amour. Dis-toi, matin, midi et soi : « JE M’AIME ». Je m’aime telle que je suis, avec mon ventre, mes rondeurs, ma cellulite, mes rides.. Je m’aime, un point c’est tout.

Je suis un peu plus ronde, un peu plus ridée, j’ai un peu plus de cellulite… Et alors ? Je ne suis pas qu’un corps, je suis bien plus que ça.

Changements physiques à la ménopause : inéluctables mais pas irrémédiables 

Voilà ce qui est « politiquement correct ».

Ouf, c’est fait.

Mais ce corps qui m’échappe est bel et bien là et j’aimerais bien savoir comment je peux le maîtriser un minimum. Tout est possible dans la vie, non ?

Je me suis donc posée et dressé la liste des changements physiques que j’ai constatés chez moi, ainsi que quelques solutions pour agir. Histoire de ralentir les ravages du temps et de dresser un programme “JE PRENDS SOIN DE MOI”. 

« J’ai juste 43 ans. Si je n’avais pas trop peur d’être déçue par les résultats, je essayerais bien la médecine esthétique dans quelques années… »

C’est ce que dit une membre du groupe privé Marre de la Ménopause sur Facebook.

Eh bien, moi non, pas de chirurgie esthétique…  

Alors, on y va ? On attaque ce sujet à bras le corps et on AGIT !

n°1 – Le ventre [et le poids], la silhouette !

Le premier changement que beaucoup de femmes ont constaté c’est l’apparition d’un ventre, peu importe si on a pris ou pas du poids.

« Mon ventre ! Il n’y a pas une façon de le faire rentrer ? »

« Ma silhouette snif, avant j’étais mince, maintenant je suis enrobée ».

C’est un petit ou un gros bidon ?

Lis mon article à ce sujet : “Ventre plat à la ménopause ou le rêve perdu des femmes”.

n°2 – La peau, le relâchement cutané, les rides

C’est bien connu : avec l’âge et la diminution des estrogènes, la peau perd son élasticité, elle devient de plus en plus sèche et ridée. Les ridules autour des yeux, les rides sur les joues et autour de la bouche, sur le front, l’ovale du visage qui suit bien le sens de la gravité, le cou qui se plisse, la peau à l’intérieur des cuisses et des bras qui se relâche… Nous ne sommes pas logées à la même enseigne, c‘est clair : certaines femmes n’ont presque pas de rides jusqu’à 60 ans et plus, d’autres commencent à en avoir dès le début de la quarantaine.

Si tu es un peu ronde, dis-toi que tu es peut-être avantagée parce que tu auras moins de rides 🙂

Personnellement, à plus de 56 ans, j’ai peu de rides marquées sur le visage, l’ovale du visage tient encore bon, mon décolleté ça va encore…

Quoi faire ? Lis mon article : “Peau sèche à la ménopause : quoi faire ?”

n°3 – Les seins et le décolleté

Les  problèmes principaux :

  • Les seins qui tombent : la poitrine a tendance à plus regarder le sol que le ciel. Il vaut mieux en rire 🙂
  • Les seins qui grossissent (c’est mon cas)
  • Les seins qui commencent à avoir une peau sèche. Il y a une huile qui est réputée pour ses vertus raffermissantes : l’huile à la pâquerette, utilisée depuis des siècles comme tenseur du buste. Tu peux t’en mettre tous les soirs avant de te coucher.
  • Et enfin, le décolleté qui se ride. Personnellement, j’ai un décolleté qui n’a pas beaucoup changé, mais j’observe des femmes dont le décolleté commence sérieusement à se froisser. Si c’est ton cas et si tu dors sur le côté, peut-être pourras-tu songer à privilégier une position sur le dos qui permet de garder la peau du décolleté tendue et évite ainsi la formation des rides. Si tu dors seule, tu peux même éteindre tes bras en croix 🙂

Solution : lis mon article « Les seins après 50 ans : soutien-gorge ou brassière ?

n°4 – Les yeux, les paupières, les poches sous les yeux

Ce que les femmes autour de moi disent : « Moi, j’ai des yeux de cocker et tour de la bouche avec des petites ridules…pouah ! Pas beau ! » D’autres se plaignent des pattes d’oie qui s’installent aux coins des yeux.

Personnellement, je n’ai ni d’yeux de cocker, ni de pattes d’oie, mais un peu de poches sous les yeux au réveil qui se dissipent en une heure. Mais ce qui m’embête le plus ce sont les paupières tombantes, celle de l’œil droit commence même à m’inquiéter.

On peut camoufler avec du maquillage et se dire que nous avons de la chance à ce niveau, en comparaison avec les hommes. D’autre part, eux, les hommes, ont la barbe et la moustache qui cachent des choses…

Le problème avec le maquillage, c’est qui donne un aspect plus vieux, on peut prendre carrément 10 ans de plus si on se maquille.  

La solution ? Bon sommeil et yoga du visage 🙂.

n°5 – Les bras

Les bras mous et flasques, qui perdent du muscle et qui  gagnent en cellulite apparente.

La solution : équilibrage alimentaire et musculation ciblée. Jane Fonda a d’excellents exercices pour les bras avec une paire des altères qu’elle emporte partout avec elle.  

Voir aussi ma vidéo sur les seins où je montre un exercice pour les bras (emprunté justement à Jane Fonda 🙂

 

Quels sont tes changements physiques les plus marquants à la ménopause ? Ceux qui te gênent le plus ? Quelles sont les solutions que tu as trouvées pour les atténuer. Note-les dans un commentaire au-dessous de l’article. 

 

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu