Peau sèche à la ménopause : quoi faire ?

Peau sèche à la ménopause : quoi faire ?

Peau sèche à la ménopause, voilà le sujet qui fâche. Mais pourquoi la peau devient plus sèche à partir de 45-50 ans ? C’est le vieillissement naturel : avec l’âge, la teneur en eau de l’épiderme diminue, la peau perd de sa souplesse et devient plus sensible, plus rugueuse. La peau déshydratée est terne et manque d’éclat. C’est à ces moments-là, que l’on peut vous dire “Ah, tu m’as l’air fatigué !”. Des ridules et carrément des rides s’installent petit à petit sur tout le corps et surtout sur le visage et le cou . 

Et en plus, il y a la ménopause…

A la ménopause, le vieillissement de la peau s’accélère par :

  • les suées nocturnes et la transpiration due aux bouffées de chaleur. Elles accentuent l’évaporation d’eau du corps et augmentent la déshydration.
  • la chute d’hormones car la peau est estrogéno-sensible. Je connais des femmes qui le TSH=traitement de substitution hormonale afin d’augmenter le taux d’oestrogènes. Elles en sont très satisfaites car l’état de leur peau s’est amélioré (sic). Cependant, beaucoup de femmes sont réticentes d’avoir recours au TSH pour plusieurs raisons : antécédents familiaux de cancers, préférence pour des solutions naturelles, peur des hormones…

NB : La déshydratation peut toucher tous les types de peaux, même les plus grasses.

Pour mieux comprendre la peau, jetons un oeil à sa structure

La peau a 3 couches. D’abord, la couche extérieure, l’épiderme ou la couche cornée. Elle est essentielle lorsqu’il s’agit de protéger et d’hydrater la peau. Cette couche contient plusieurs strates de cellules dont les cellules mortes (corne, kératine) et un mince film de lipides (le sébum) sur sa surface.  Deuxième couche : le derme. C’est là que se trouvent le collagène et l’élastine qui confèrent à la peau son élasticité et sa résistance. Cette couche contient également les terminaisons nerveuses et les capillaires sanguins.  La troisième couche, l’hypoderme, est constituée essentiellement de tissu graisseux. L’hypoderme sert à absorber les chocs et à maintenir la résistance du reste du tissu cutané.  

Comment savoir si la peau est déshydratée ?

Une bonne indice est de se regarder dans le miroir dès le réveil. Y-a-t-il des plis sur le visage, laissés par la taie d’oreiller ? Si la réponse est oui, la peau a besoin urgent d’être hydratée. Même si en surface la peau peu avoir l’air hydratée, il fat savoir que tous les changements commencent en profondeur. L’eau en provenance de la circulation sanguine est tout d’abord stockée dans le derme. C’est  le réservoir en eau de la peau puisqu’il est constitué à 70% d’eau. De là, elle transite vers l‘épiderme qui lui est composé à 13% d’eau, et vers l’extérieur pour s’évaporer.  La quantité d’eau qui transite ainsi, derme-épiderme-extérieur, est variable selon les femmes. La moyenne est de 1/4L par 24 heures. A ce volume d’eau se rajoute 1L-1,5L d’eau éliminée par les urines. On perd donc naturellement plus d’un litre d’eau par jour ! Si on ne boit pas au moins 1,5L, on va vite se déshydrater. Voilà pourquoi, il est vital de boire suffisamment.

Mais comment concrètement la peau s’hydrate-elle ? 

Du sang, l’eau transite vers l’épiderme, sa couche extérieure. Deux composants de l’épiderme la capturent et la gardent avant qu’elle ne s’évapore. Le premier composant est le NMF=Natural Moisturing Factor ou facteur naturel d’hydratation en français. Il contient des substances dites hygroscopiques : acides aminés, acides organiques, urée, lactates, sels minéraux, sucres… C’est un peu comme une éponge, au fort pouvoir de rétention d’eau. Le 2ème composant, c’est le ciment lipidique, composé d’acides gras polyinsaturés, cholestérol et céramides dont le constituant principal est l’acide linoléique. NB : Pour ne pas diminuer la formation de NMF, ne pas s’asperger le visage et le corps avec des sprays d’eau thermal.

Comment diminuer la sécheresse de la peau ?

On peut diminuer la sécheresse de la peau en agissant de l’intérieur et de l’extérieur.D’abord, de l’intérieur : boire de l’eau et manger des aliments appropriés. On sait bien qu’il faut boire de l’eau régulièrement, mais est-ce qu’on le fait ? Ensuite, de l’extérieur, en appliquant des sérums à base d’huiles végétales, sources d’acides gras, essentiels à la constitution du ciment lipidique. On peut les préparer soi-même en mélangeant différentes huiles végétales + huiles essentielles.

Quelle eau boire pour s’hydrater régulièrement ?

Minérale, de source, de robinet ? Voici ma toute dernière trouvaille : l’eau de Source des Pins au pH 8,3 exceptionnel. Exceptionnel car très rare, la majorité des eaux que l’on trouve dans le commerce est à 5, 6 ou 7 pH.* Que signifie pH ? C’est l’abréviation de Potentiel Hydrogène. Le pH permet de définir si un milieu est basique ou acide. Pour qu’un milieu soit considéré comme neutre, le pH doit être de 7, au-delà il devient alcalin.
Pourquoi le pH de 8 minimum est important ? Parce que c’est un indice que l’eau est alcaline. Et aussi parce que le pH sanguin est légèrement supérieur à 7 (7.4) et que le maintien du pH sanguin alcalin est critique pour le fonctionnement normal de l’organisme.

Quels sont le meilleurs aliments pour avoir une peau hydratée ?

Ah, la liste est longue, la nature a bien travaillé :

  • les vitamines E et autres antioxydants
  • cacao
  • thé vert
  • les omégas 3 : végétaux, poisson, noix, amandes, lin, chia, canola, etc.
  • la noix de Macadamia
  • un oméga 6 particulier, l’AGL, que l’on retrouve dans les huiles d’onagre, de bourrache et de chanvre et dans le cassis
  • l’huile d’olive mais aussi l’olive entière: une bonne partie des substances intéressantes de l’olive ne se retrouvent pas dans l’huile. Mais attention au sel des olives achetés au marché.
  • les lipides, notamment le squalane de l’huile d’olive et les céramides de l’huile de germe de blé
  • tous les fruits orangés (pêche, abricot, orange)
  • l’ananas et la papaye
  • le brocoli et légumes verts
  • les champignons notamment le shiitake
  • les huîtres et fruits de mer
  • les graines de sésame et de citrouille
  • les carotènes, en particulier le lycopène de la tomate, du pamplemousse rose et du melon
  • les minéraux : zinc, magnésium, sélénium et chrome

A éviter : le sucre, la viande rouge, la viande fumée, le barbecue, les excès de produits laitiers, notamment le beurre, la margarine…

Diminuer la sécheresse de la peau de l’extérieur, avec les acides gras

On peut hydrater sa peau avec des sérums à base d’huiles végétales, sources d’acides gras. Les crèmes que l’on trouve dans le commerce sont parfumées et peuvent aggraver l’état de la peau au lieu de l’améliorer. On peut préparer soi-même ses sérums en mélangeant différentes huiles végétales + huiles essentielles. Naturelles et bio elle apaisent la peau et augmente sa résistance aux agressions environnementales. Voici un exemple de sérum composé de 3 huiles végétales bio :

  • le Pépin de Courge (vertus  : antioxydante, liftante et protège des rides)
  • la Bourrache (vertus : régénérante et assouplissante)
  • le Macadamia (vertus : régénérante et protectrice)

On peut ajouter 1 goutte d’une huile essentielle au choix comme :

  • Hélichryse Italienne
  • Géranium Rosat
  • Bois de Hô (prenez cette huile, dont la composition est proche du Bois de Rose, une espèce en voie de disparition) – vertus : revitalise l’épiderme, astringente cutanée, régénérante, stimulante cellulaire.

Comment utiliser ce sérum ? On verse quelques gouttes dans sa main et on applique le serum sur le visage, matin et soir. Ne pas utiliser des crèmes ou fonds de teint. Cela diminue l’efficacité du serum.

Un exemple de mélange que je fais moi-même : huile d’amande + huile de germe de blé + huile de rose + huile de santal + huile de lavande + huile de jasmin + huile de géranium (4-5 gouttes de chaque). C’est excellent.  Attention à la qualité des huiles végétales qui doivent être pressées à froid. Si elles sont traitées à de très fortes chaleurs, ce qui est souvent le cas, les graisses transformées sont nocives.

* J’ai vu 2 autres eaux au pH 8 : Montclar Monoprix et l’eau minérale des Alpes de Carrefour.

Pour instaurer de bonnes habitude pour une belle peau, lire aussi l’article sur les 7 habitudes.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
Operation timed out after 0 milliseconds with 0 out of 0 bytes received