L’arthrose du genou gauche : qu’est-ce que cela signifie ?

L’arthrose du genou gauche : qu’est-ce que cela signifie ?

L’arthrose est un mal courant de la ménopause et, de manière générale, du vieillissement. C’est la dégradation des cartilages, ces coussinets dont la surface glissante facilite les frottements des multiples articulations de notre corps quand nous sommes en mouvement : jambes, hanches, genoux, coudes, colonne vertébrale, nuque, épaules…

Comment la psychoénergie explique l’arthrose ?

La psychoénergie* explique l’arthrose sous un angle très fin. Puisque l’arthrose est liée à notre capacité de mouvement, on peut déduire qu’elle nous parle de notre peur face au movement, au changement. La peur nous fige. La peur nous fait perdre notre souplesse et notre capacité à laisser glisser (cartilages). Nous nous arc-boutons sur nos certitudes et nos croyances profondes (os), les rendant ainsi plus denses, plus lourdes et moins mobiles. De ce fait, la vie peut moins bien circuler en nous, alors qu’elle est mobilité [c’est toujours au niveau des robinets, là où l’eau ne circule plus, que le calcaire se dépose].

On peut comprendre aussi pourquoi l’arthrose s’intensifie plus facilement avec l’âge. La plupart d’entre nous se figent, se durcissent en vieillissant et sont de moins en moins aptes au changement et au mouvement.

Et l’arthrose du genou ?

La partie du corps où l’arthrose se manifeste nous parle clairement de quel changement nous avons peur. Par exemple, les problèmes de genoux [ je + nous ] expriment des tensions relationnelles avec les autres. Plus particulièrement,  nos difficultés à lâcher, à plier, à accepter quelque chose qui est en lien avec cette relation avec l’autre. Il peut s’agir des choses vécues dans le Conscient ou dans le Non-Conscient (message du Maître Intérieur).

Ainsi :

  • l’arthrose du genou gauche [symbolique Yang/paternelle] = difficulté à accepter un vécu avec un homme
  • l’arthrose du genou droit [symbolique Yin/maternelle] = difficulté à accepter un vécu avec une femme .

J’ai eu récemment une “arthrose” du genou gauche, je raconte comment je m’en suis sortie dans cette vidéo :

De la même façon, on peut expliquer l’arthrose de toutes les autres parties du corps (e.g. l’arthrose de la nuque = difficulté à accepter ou à refuser quelque chose)…

Platon l’a bien dit il y déjà 24 siècles : “Les maux du corps sont des mots de l’âme. Ainsi on ne doit pas guérir le corps sans chercher à guérir l’âme.”

 

* Lu dans Dis-moi où tu as mal. Le Lexique : plus de 300 pathologies ou traumatismes décodés de Michel Odoul.

Cet article a 2 commentaires

  1. Arthrose du genou gauche!!! Oui c’est mon cas et je suis vraiment prise entre une vie heureuse et une frustration de ne pas m’épanouir par le travail.
    Je suis une femme au foyer depuis 6 ans car j’ai mis ma profession de Professeur des écoles entre parenthèses pour suivre mon conjoint en expatriation. Son travail est passionnant et me passionne, mais j’ai le sentiment de ne valoir pas grand chose aux yeux de mes enfants et de n’être reconnue utile que pour les corvées, et encore pas souvent reconnue. Je sais que ce n’est pas vrai mais je ne peux pas m’empêcher souvent de penser que je ne suis pas interessante…
    Alors, quand j’ai visionné votre vidéo au sujet de l’arthrose du genou, le choc !!! Je vais travailler sur cet aspect psycho et appliquer l’autosuggestion. Merci mille fois.

  2. J’ai de l’arhrose dans tout le corps avec prothèse au genou gauche, et si j’avais pas mon mari qui me soutient je serai encore plus dur à supporter, si j’étais seule je serais complètement dévasté, pourvu que je parte avant lui…donc difficile de suivre ce judicieux conseil…

Laisser un commentaire

Fermer le menu